The Smashing Pumpkins : l'intensité ultime

Publié le par Taïké Eilée

Retrouvons, pour commencer, les Smashing Pumpkins au Saint Andrews Hall de Detroit, le 10 avril 1999, pour "Pug", lors d'un concert intime et intense. Le groupe est pour l'une des toutes dernières fois au complet, suite au retour de Jimmy Chamberlin derrière la batterie, et peu de temps avant le départ définitif de la bassiste D'arcy Wretzky (ici avec un joli chapeau de cow-boy). Baissez les lumières, montez le son... Corgan et sa bande rappliquent...

Retournons quelques mois en arrière, avant le retour de Chamberlin. Le groupe est en pleine tournée Adore, dans une configuration originale, avec pas moins de trois percussionnistes, dont le batteur à lunettes Kenny Aronoff, et un claviériste de choix : Mike Garson, l'acolyte de David Bowie. Nous voici dans les studios de Canal +, de nouveau avec "Pug"...

Véritable moment de dévastation sur Adore : "Tear". Joué ici le 28 mai 1998 au Jardin Botanique de Bruxelles, à la nuit tout juste tombée. 8 minutes dont on ne se lasse pas. Jamais. Quel pied !

Voici, à présent, un pur moment de grâce. Il y a parfois de ces instants miraculeux où la beauté vous submerge... "Once Upon A Time" est l'un des plus émouvants morceaux des Pumpkins, écrit par Billy dans la pensée douloureuse de la perte de sa mère. Quel cri d'amour ! Quel cri de détresse ! Quelle beauté ! "Time has ravaged on my soul..." D'arcy est belle, James Iha a de faux airs de Michael Jackson et Billy nous ouvre son coeur saignant. Une beauté ravageuse qui ne laisse pas indemne. [Mise à jour : la magnifique vidéo initiale n'est plus disponible ; en voici donc une autre, excellente également...]

De l'émotion à la puissance. Terminons avec cet extrait du dernier concert des Pumpkins au Cabaret Metro de Chicago le 2 décembre 2000. Mélissa Auf der Maur a remplacé D'arcy à la basse. Mais ici, on n'aura d'yeux que pour Corgan et Chamberlin (monstrueux derrière sa batterie jaune poussin). "An Ode To No One" : sommet de l'album Mellon Collie, et sommet de l'oeuvre des Pumpkins, sommet de l'histoire du rock. Pour qui veut savoir ce que le mot puissance veut dire en musique... C'est parti pour 4 minutes absolument fantastiques. 

Publié dans Vidéos musicales

Commenter cet article